Les travaux de copropriété sont particulièrement importants

Selon l’importance des travaux, ils peuvent être laissés à la seule initiative du syndic ou faire l’objet d’un vote des copropriétaires lors d’une assemblée générale. La loi distingue les travaux privatifs et ceux d’intérêts collectifs. La participation des copropriétaires est indispensable aux assemblées. Ils ont une influence sur chaque décision prise. Si vous cliquez ici, vous aurez toutes les informations sur ce sujet.

Des règles spécifiques

Au sein d’une copropriété, chaque type de travaux répond à des règles très précises qui permettent de préserver les projets des copropriétaires, d’encadrer la vie collective au sein de l’immeuble. Pour ce qui est des travaux privatifs, seul le propriétaire du logement va les financer. Certaines règles sont pourtant à respecter. Ils ne devront pas changer la distinction de l’immeuble et ne pas empiéter sur les parties privatives des autres propriétaires ni sur les parties communes. Les travaux réalisés dans les parties communes entraînent obligatoirement une décision et un financement communs. Les copropriétaires lors des assemblées vont voter le budget provisionnel destiné à l’entretien de l’immeuble.

La loi peut imposer certains travaux

Lorsque l’on est copropriétaire et membre d’un conseil syndical, il est difficile de ne pas se sentir impliqué lorsqu’un ravalement de façade est à l’ordre du jour. Bien que l’enjeu soit le plus souvent la valorisation du patrimoine, entreprendre des travaux n’est pas toujours chose aisée lorsqu’ils sont très importants comme le ravalement ou la réfection de la toiture. Lorsque le financement des travaux dépasse un certain montant, le syndic doit faire établir plusieurs devis. Cette mise en concurrence s’impose aussi bien pour les travaux d’entretien que pour ceux à plus grande échelle. Certains travaux peuvent être imposés par la loi, ceux ayant un lien avec la sauvegarde de l’immeuble, fuite d’eau, de gaz, réparation des ascenseurs, de la chaudière, ravalement de façade. Privatifs ou d’intérêts collectifs, les travaux dans une copropriété sont soumis à des règles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *